[Revue française d'administration publique, n° 123, 2007, p. 409-422]

Les principes qui régissent l'organisation du personnel dans le secteur public ne sont pas à l'origine des contraintes souvent décrites comme inhibant la gestion des ressources humaines dans ce secteur. Dans le secteur public et dans le secteur privé, les fondements de l'organisation du personnel sont, certes, différents : statut, recrutement par concours et caractère mécanique des rémunérations, d'un coté ; droit du travail, volonté des parties exprimées dans le contrat et liberté des rémunérations, de l'autre. Pourtant, une fois dépassées les questions de terminologie, apparaissent les points communs et les nombreuses similarités entre les deux secteurs - dès lors que les structures sont mises en regard à taille comparable. Ce sont moins des dispositions législatives et réglementaires qui particularisent la gestion des ressources humaines dans le secteur public que des spécificités culturelles : l'aspiration à l'impersonnalité ; le rapport au temps ; l'aversion pour la confrontation. C'est à ce niveau-là qu'il faut agir.

                                                 ARTICLE